Skip to content

Summer Body, fiction, 2021, 18'

Tino vit avec sa mère, sur la Côte d’Azur. Il bosse comme on doit, sans intérêt pour son job, ni pour grand-chose d’autre. Mais Tino est beau. Quand l’été arrive, il démissionne pour se consacrer à la musculation. Puis il va s’exposer à la plage. La plage, c’est son royaume. Il ne vit que pour ça.

 

Avec : Hatem Yacoub, Caroline Motte, Belinda Bergel.

Production : Cagnard Prod. ; Réalisation : Thibault Pastierik ; Assistante réalisation : Noémie Carpe ; Image : Elie Bertrand, Hugo Orts, Clément Raphin ; Prise de son : Matthieu Fraticelli, Martin Peignier ; Renforts image : Hippolyte Burkhart-Uhlen, Théophile Graff ; Musique : Swann Texier, Martin Mahieu ; Photographe de plateau : Jade Annest ; Vidéaste de plateau : Amélie Voisin ; Cantine et régie : Hippolyte Burkhart-Uhlen, Théophile Graff ; Montage : Hugo Orts ; Etalonnage et VFX : Clément Raphin ; Montage son : Dimitri Kharitonnoff ; Mixage son : Matthieu Fraticelli ; Storyboard : Julia A. Calzarossa.

Crédit graphique : Julia A. Calzarossa

Ce troisième court-métrage a été tourné à Antibes en août 2020, toujours avec des membres de la même clique. Avant d’être adapté en scénario, il s’agissait d’une nouvelle originale, accessible ici.

Il s’agit d’un film bien plus « à effets » que les précédents : un gros travail a été effectué en post-production pour traiter et déformer l’image et le son.

Tous les acteurs sont des non-professionnels originaires des Alpes-Maritimes.

Tournage de la dernière séquence du film.